Se faire une place dans la blogosphère (automobile) sans renier ses valeurs

Se lancer dans le blogging est souvent une activité officieuse que l’on fait par passion en plus d’un métier (quand on a dépassé le stade des études), enfin devrais-je dire que l’on faisait par passion. Le monde change et les opportunistes ont vu dans l’édition d’un blog le moyen de « gagner » quelque chose, et on sait à quel point l’appât du gain (argent/cadeau) peut être fort même s’il s’agit d’obtenir un échantillon de vernis à ongle d’une valeur de quelques centimes.

Depuis plusieurs années, on dit que la blogosphère se professionnalise (et dire que certains prédisaient sa mort il y a 5ans…), et en effet certains blogueurs / blogueuses peuvent faire de leur blog une activité professionnelle à part entière, car ils sont devenus des influenceurs reconnus (peu d’élus pour beaucoup de postulants). Pour les autres c’est une autre affaire…

Je fais partie de ces autres blogs, ces blogs de taille plus modeste qui sont animés plus par passion que par raison. Je suis d’ailleurs en permanence tiraillée entre les deux, comment dégager du temps pour écrire des articles de blog (car quand on le fait bien, cela est vite très chronophage) quand les journées ne semblent pas assez longues pour faire tout ce que l’on a faire. J’aime écrire (je le fais aussi pour mes clients), mais mes blogs sont ma bulle d’oxygène à moi, et peu m’importe si je ne reçois pas de cadeaux ou d’invitations à gogo.

Finalement, comme pour une entreprise, tout ceci est une question de stratégie. Qu’elle soit consciente ou inconsciente, on choisit ses priorités, sa ligne éditoriale, sa stratégie de monétisation et de croissance

Pour mon blog automobile (Miss280ch.com), j’ai fait des choix (en sacrifiant plus ou moins deux autres de mes blogs) :

1- d’y consacrer quelques heures par semaine pour rédiger un ou deux articles (selon l’inspiration) mais difficilement plus,

2- de choisir une ligne éditoriale très (trop) personnelle, plutôt que de faire de la mastication de communiqués de presse quotidien concernant l’actualité du secteur (et donc de publier beaucoup plus) ou de me spécialiser sur un segment (au hasard du très « féminin » parce que je suis une femme).

3- de ne pas confier la rédaction d’articles à une équipe éditoriale (ce qui permettrait d’avoir plus de publications, donc probablement plus de croissance)

4- d’opter pour une croissance douce sur les réseaux sociaux plutôt que l’achat plus ou moins massif de publicités, fans, followers, like…

5- de ne pas chercher à monétiser à tout prix le blog, de très rares articles sponsorisés, pas de publicités (popup, habillage & co)…

6- et donc de modérer en même temps les dépenses engendrées par le blog (notamment les essais de voiture des parcs presse qui sont un investissement important)

Egoïstement j’écris avant tout pour moi (mon plaisir), puis pour mes lecteurs (clins d’œil aux copains, à la petite communauté qui me suit ou parfois juste à des inconnus qui peuvent chercher des informations via Google) et après seulement je pense aux marques (constructeurs automobiles dans le cas de Miss280ch). Alors forcément je ne m’étonne pas de ne pas être leur chouchoute, conviée à tous les évènements (la distance avec Paris jouant un peu aussi), mais certains comprendront un jour qu’une vraie critique bien justifiée vaut 100 cirages de pompes. Les commentaires de lecteurs me confortent dans ce choix de transparence, ayant pu être une aide à l’achat de véhicules selon eux.

Blog Miss280ch
En attendant le blog continue sa progression, il y a un an, après plusieurs années sur la plateforme gratuite d’Overblog, Miss280ch est passé sur son propre hébergement et nom de domaine, des frais en plus mais pour une plus grande liberté notamment côté design et choix publicitaire (enfin du coup de ne pas avoir de publicité imposée par Overblog dans le cas présent).

Par contre côté statistiques, ce nouveau départ a été lourd de conséquences puisqu’il m’a quasiment fait repartir de zéro, mais 1 an après les chiffres sont revenus à une moyenne appréciable : 2500 à 3000 visiteurs uniques en moyenne sur les 6 derniers mois et même un pic à 3500 visiteurs sur les 30 derniers jours. Environ 50% trafic du site provient des moteurs de recherche et finissent soit sur mes articles d’essais automobiles soit sur des articles plus techniques pensés justement pour cet effet « longue traîne ». En moyenne 20% viennent des réseaux sociaux (Facebook / Twitter) avec des pics lors d’articles « polémiques », à peu près autant viennent d’autres sites (de forums, d’autres blogs automobiles qui me citent ou de google image) et le reste est donc considéré comme des accès directs.

Voila vous savez tout ou presque, cela devrait répondre à certaines questions que l’on me pose fréquemment « tu gagnes de l’argent avec ton blog ? » suivi de «pourquoi tu fais ça alors? » (ou dans le sens inverse). Je ne fais pas non plus cela pour être connue et finir dans « Danse avec les Stars », j’édite un blog (et même plusieurs) parce que ça me plait 🙂 et je vais continuer tant que j’y prends du plaisir et peut y conserver mon éthique. Mon objectif est donc de continuer sur cette lancée, la croissance suit progressivement et cela me convient bien.

J’en profite quand même pour remercier les marques (et les autres soutiens) qui me font confiance et qui pensent un peu « out of the box » (heureusement il y en a), et j’espère que cette publication sera l’occasion de faire passer un signal fort à d’autres marques, agences ou même blogueurs. 

Pour le découvrir le blog concerné : http://www.miss280ch.com/

Laisser un commentaire

notebook freelance